Service du Livre LuxembourgeoisLa Province de Luxembourg

Accueil / LIVRES / M / Milo, peintre et chasseur au pays Dardenne

Milo, peintre et chasseur au pays Dardenne

Titre : Milo, peintre et chasseur au pays Dardenne
Genre : ROMAN
Auteur : Guy GILQUIN
Editeur : Weyrich Édition
Prix : 25€

Actuellement épuisé.

Milo, peintre

Voilà enfin un talent original, hors des sentiers battus du paysagisme traditionnel, mais qui, loin de le renier, le complète admirablement !

Milo Dardenne sent l'Ardenne comme seul un ardennais peut le faire ; il sait ce que travailler veut dire, il sait la valeur des choses et des gestes. Les gestes, voilà bien le thème principal de son inspiration. Des gestes rituels que, vu la crise, l'on revoit de plus en plus souvent. Son oeuvre est fondée sur l'admiration qu'il voue à deux artistes au départ tout à fait différents : Albert Raty et Constant Permeke. Du premier, il a la touche large, franche ; du second, il a retenu la densité des personnages. Loin de peindre du sous-Raty ou du sous-Permeke, il a le don d'amalgamer la vision propre de ces deux artistes pour la restituer avec son talent. Milo Dardenne ne peint pas l'Ardenne souriante, touristique. Au contraire, il la peint vraie, celle qu'il découvre chaque jour, sous toutes les saisons, et dont il ne se lasse point, une Ardenne aux tons souvent sombres, avec des bruns, des verts intenses qui ne trompent pas l'habitué. Il y a, dans ses oeuvres, beaucoup plus qu'on pourrait imaginer à première vue : des sentiments, de la sensibilité, du caractère, de l'observation, une âme en réalité.

Milo, chasseur

Ainsi donc, chez les Dardenne, la chasse est roi et reine, et la royauté de la chasse, on la respecte, on met un point d'honneur à ce que le combat soit le plus équitable possible, dans le respect de la nature, de l'équilibre souhaité entre bois et bêtes. Un jour, pourtant, et là est la logique, la chasse devient affaire de gestionnaire : il faut gérer au mieux la population et procéder à l'élimination des bêtes, des plus faibles, de celles qui n'apporteront plus de valeur ajoutée au territoire à proprement parler.

Et voilà où commence l'aventure de la chasse, aventure qui s'avère être passion et art, car on ne peut être que passionné pour être chasseur, pour devenir chasseur. Une passion qui se transmet de génération en génération. Mais qui dit chasse pense aussitôt aux faits de chasse. Et les histoires de chasse ne sont pas longues à naître, de la réalité, parfois, de l'imagination aussi, quand ce n'est pas un pot-pourri de l'une et de l'autre. La chasse est une réalité, mais les histoires de chasse en sont une autre, des histoires enjolivées par le temps, par le narrateur, par l'ambiance des après-chasses où, le vin aidant, chacun y va de son improvisation, basée certes sur des faits réels, mais agrémentés de succulence, de détails piquants, de beaucoup de verve et d'entrain pour maintenir l'audience en haleine. Ah, l'ambiance ! Guy Gilquin a replongé avec Milo dans l'ambiance de ces scènes de chasse. Il y a Milo au fossé, le cerf de Jules, les sangliers aux patates...

L'ouvrage présente aussi des esquisses originales de Milo, des reproductions de ses tableaux et des photos de l'artiste prises sur le vif, en battue et devant son chevalet, par Alexis Haulot. Bref, un ouvrage fort riche.

Milo, peintre et chasseur au pays Dardenne
Rechercher par un mot:
Rechercher sur le titre:

Rechercher par ordre alphabétique :

CHIFFRE A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Imprimer tout le catalogue.

 

Région WalloneSLL