Service du Livre LuxembourgeoisLa Province de Luxembourg

Accueil / AUTEURS / monsieur

Carlo MASONI

Fiche fondée sur un dossier rédigé par F. GONZALEZ-ROUSSEAU
Dossier L : n° 23, fascicule 4

Carlo MASONI
Poète, romancier, nouvelliste, auteur dramatique.

Carlo MASONI

Informations générales

Belgique PROV LUX
Né(e) le 16/05/1921 / décédé(e) le 03/01/2010

Biographie

Né à Beauraing (Belgique) le 16 mai 1921, décédé à Ottignies le 3 janvier 2010.

De père italien et de mère belge. Famille de musiciens amateurs. Le grand-père maternel était le parolier des réjouissances villageoises.

Enfance sans problèmes. Le père était ouvrier d'usine en France toute proche, puis commerçant. Un théâtre ambulant venait parfois planter sa tente dans une prairie derrière la maison Masoni, et le poète se souvient qu'il n'avait qu'à sauter un ruisseau pour aller rôder autour des installations, ou pour bavarder avec la fillette du «directeur» de la troupe.

Études classiques. Le professeur de «poésie» fait découvrir à Carlo Masoni les symbolistes et surtout Claudel.

Enseignement normal supérieur. En 1945, Masoni est diplômé comme professeur agrégé de l'enseignement moyen, degré inférieur. Il doit vivre un temps dans la clandestinité, étant recherché à la fois par les Allemands pour le travail obligatoire (comme Belge) et par les Italiens pour le service militaire (en tant qu'Italien).

De 1946 à 1979, carrière professorale dans l'enseignement secondaire à Carlsbourg (1946-1951), à Bertrix (1951-1958) et à Ottignies (1958-1979).

Fonde à l'Athénée Royal d'Ottignies une revue scolaire qui présentera le dernier message de Camus publié de son vivant. Fonde également à cette époque les Éditions du Verseau, qui publieront quelques-uns des meilleurs poètes belges du moment.

Nombreux voyages en Italie et en Espagne. Se découvre une passion pour l'Andalousie. Séjours annuels en Provence et à la Côte d'Azur.

Préside durant quelques années aux destinées d'une troupe de théâtre amateur, où il interprète quelques rôles.

Prend sa retraite comme enseignant en 1979 pour devenir directeur du Centre Culturel d'Ottignies-Louvain-la-Neuve.

Co-fondateur du périodique DOSSIERS L (dont il a eu l'idée première), revue destinée à procurer aux professeurs des études et des analyses d'écrivains belges.

Carlo Masoni est membre du Conseil d'administration de l'Association des Écrivains Belges, membre de l'Académie Luxembourgeoise et de l'Académie Froissart.

L'écrivain a été récompensé par de nombreux prix, pour son théâtre, pour ses nouvelles, mais surtout pour sa poésie.

Carlo Masoni a été co-fondateur du Prix Renaissance de la Nouvelle.

Carlo Masoni est décédé le 3 octobre 2010.

Bibliographie

Poèmes :

  • La croisière impossible, Éd. Le Nénuphar, Bruxelles, 1947.

  • Que vienne l'ange, Éd. Le Nénuphar, Bruxelles, 1949.

  • Poèmes pour l'Ardenne, Imp. André Remy, Beauraing, 1956.

  • Ces mains de cendre, Éd. Les Lettres, Paris, 1957.

  • Plein pouvoir, Éd. du Verseau, Bruxelles, 1964.

  • Le temps rassemblé, Éd. du Verseau, Bruxelles, 1966.

  • Visitations, Éd. de l'Académie Luxembourgeoise, s.d., Arlon-Bruxelles.

  • Proses andalouses, Éd. de La Dryade, Vieux-Virton, 1978.

  • Le seuil et la demeure, Barré & Dayez, coll. Jalons, Paris, 1988.

  • Lumière nomade, Bernard Gilson, Bruxelles, 1989.

Nouvelles :

  • Si nul ne se souvient, Éd. Paul Legrain, Bruxelles, 1984.

  • Fugues, L'Age d'Homme, Lausanne-Paris, 1991.

  • Le silence des autres, Luce Wilquin Éditrice, Avin, 1999.

  • Ardennaises. Récits et caractères, Quorum, coll. Le point du jour, Gerpinnes, 1999.

Romans :

  • Les signaux inutiles, Luce Wilquin Éditrice, Avin, 1998.

  • La quatrième porte, Luce Wilquin Éditrice, Avin, 1998.

Théâtre :

  • La fille et l'ombre, Théâtre de Belgique, Bruxelles, 1963.

  • Les chemins de la nuit.

  • Luce et la belladone.

  • Vous serez mes juges, Éd. De La Dryade, Vieux-Virton, 1966.

  • Arabesques ou le quatuor à cinq.

Traductions :

  • L'auberge de la poste, un acte de Goldoni.

  • La fausse malade, trois actes de Goldoni.

  • Coralline ou la femme vindicative, trois actes de Goldoni.

Essais :

  • Le chant profond de Séville, tiré à part de la Revue Générale, 1978/8.

  • La fête et la lumière de Cordoue, id., 1981/3.

  • Ottignies-Louvain-La-Neuve, Éd. Duculot, Gembloux, 1987.

  • Autrement dit. Petites chroniques des choses de la vie, Quorum, Ottigines, 1994.

Anthologie :

  • Carlo Masoni, présentation de Roger Brucher et Luc Norin, Arlon-Bruxelles, Académie Luxembourgeoise, s.d.

Prix obtenus

Rechercher par son nom:
Rechercher par un mot:

Rechercher par ordre alphabétique :

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

Région WalloneSLL