Service du Livre LuxembourgeoisLa Province de Luxembourg

Accueil / AUTEURS / monsieur

Jacques-Gérard LINZE

Fiche fondée sur un dossier rédigé par F. ANDRIAT
Dossier L : n° 27, fascicule 2

Jacques-Gérard LINZE
Romancier, poète, essayiste.

Jacques-Gérard LINZE

Informations générales

Belgique BEL
Né(e) le 10/09/1925 / décédé(e) le 14/02/2011

Biographie

Marié, père de deux enfants, Jacques-Gérard Linze est né à Liège le 10 septembre 1925. Neveu de Georges Linze, poète, romancier, critique, promoteur du futurisme en Belgique et fondateur du Groupe moderne d'Art de Liège. Petite enfance heureuse. Études de musique, amour pour le jazz. Études de Philo et Lettres.

Après la guerre, écrit presque chaque jour. Rédacteur en chef du Vaillant, mensuel des étudiants catholiques de l'Université de Liège. Il démissionne quand il se rend compte que ses convictions philosophiques ont changé et qu'il ne peut plus, honnêtement, diriger un journal dont l'orientation est essentiellement chrétienne

.

Docteur en droit, il va participer aux travaux des «Jeunes Écrivains belges» de Liège. Au printemps 52, demande sa radiation au tableau de l'Ordre des Avocats pour aller s'installer à Léopoldville, Congo belge, où il sera secrétaire général d'une société commerciale.

Rentré en Europe un an plus tard et s'occupe de publicité. En 1960, paraît son premier recueil de poèmes. Mais, très vite, il va s'imposer comme romancier, avec, en 1962, Par le sable et par le feu, en 1965, La conquête de Prague, en 1966, Le fruit de cendre, en 1967, L'étang-coeur, et en 1968, La fabulation.

Dans les années septante, se consacre essentiellement à l'essai et à la poésie. À partir de 1975, réduit le volume de ses activités littéraires. En 1982, pourtant, publie un roman, Au nord d'ailleurs. Se voit attribuer la même année le Prix Belgique-Canada pour l'ensemble de son oeuvre. Élu à l'Académie Royale de Langue et de Littérature Françaises en 1987 où il a fait de nombreuses communications sur la nouvelle, le roman, les oeuvres de Victor Morenans, de Jacques Crickillon, de Constant Burniaux, de David Scheinert Son dernier livre publié est un recueil de poèmes : Terre ouverte, qui a paru en 1988. En 1995, publie la traduction d'un roman de Hector-Jan Loreis.

Jacques-Gérard Linze est décédé le 11 mai 1997.

Bibliographie

Romans

  • Par le sable et le feu, Robert LAFFONT, Paris, 1962 (Prix des Bibliothèques publiques, Bruxelles, 1962).

  • La conquête de Prague, GALLIMARD, Paris, 1965, rééd. Labor, Espace Nord, Bruxelles, 1988.

  • Le fruit de cendre, GALLIMARD, Paris, 1966.

  • L'étang-coeur, GALLIMARD, Paris, 1967 (Prix triennal du Roman, Bruxelles, 1970).

  • La fabulation, GALLIMARD, Paris, 1968 (Prix Lucien Malpertuis, Bruxelles, 1969), rééd. Les Éperonniers, Bruxelles, 1985.

  • Au nord d'ailleurs, Ed. Jacques ANTOINE (devenues Les Éperonniers), 1982 (Prix Belgo-Canadien, 1982).

  • Le moment d'inertie, Pré aux Sources, Bernard Gilson, Bruxelles, 1993.

  • La trinité Harmelin, Talus d'Approche, 1994.

Poèmes

  • Confidentiel, 1960, Prix Emile Polak, 1960.

  • Trois tombeaux, 1963.

  • Passé midi, André DE RACHE, Bruxelles, 1974.

  • Cinq poèmes pour la mort, 1974.

  • Terre ouverte, Pré aux Sources, Bruxelles, 1988.

  • Au bord du monde, Le Non-dit, coll. «Paroles», 1994.

Essais

  • Mieux connaître Constant Burniaux, André DE RACHE, Bruxelles, 1972.

  • Humanisme et Judaïsme chez David Scheinert, P.J.Oswald, 1976.

Nouvelle

  • La maison près du fleuve, in Cyclope, n° 23, Hiver 78-79.

Prix obtenus

  • 1962 : prix des Bibliothèques publiques, Bruxelles, pour Par le sable et le feu, Robert LAFFONT, Paris.
  • 1969 : prix Lucien Malpertuis, Bruxelles, pour La fabulation, GALLIMARD, Paris.
  • 1970 : prix triennal du Roman, Bruxelles pour L'étang-coeur, GALLIMARD.
  • 1982 : prix Belgo-Canadien pour Au nord d'ailleurs, Ed. Jacques ANTOINE (devenues Les Éperonniers).

Rechercher par son nom:
Rechercher par un mot:

Rechercher par ordre alphabétique :

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

Région WalloneSLL