Service du Livre LuxembourgeoisLa Province de Luxembourg

Accueil / AUTEURS / monsieur

Robert GOFFIN

Fiche fondée sur un dossier rédigé par Christian LIBENS
Dossier L : n°18, fascicule 2

Robert GOFFIN
Poète, essayiste.

Robert GOFFIN

Informations générales

Belgique BEL

Biographie

1898, Robert Goffin naît à Ohain. Sa mère est célibataire, son grand-père pharmacien.

1910, fait un court séjour au Petit Séminaire avant d'être renvoyé.

1916, termine ses humanités à l'Athénée de Saint-Gilles (avec, pour condisciples, P.-H. Spaak et Paul Delvaux).

1918, commence à fréquenter le milieu dadaïste des Lettres belges et publie son premier recueil, Rosaire des soirs.

1920, s'enflamme pour le Jazz.

1919, s'inscrit à l'U.L.B., fréquente Odilon-Jean Périer, Henri Michaux, E. Moerman, rencontre Jules Romains et Blaise Cendrars.

1922, à Paris, rencontre Max Jacobs, Maurice Chagall, à nouveau B. Cendrars.

1923, avocat à la Cour d'Appel de Bruxelles, il s'intéresse au droit financier sur lequel il publiera trois livres. Il fonde un orchestre amateur de jazz.

1925, dans sa première affaire d'Assises, il plaide, avec succès, l'acquittement d'une infanticide.

1928, il épouse Suzanne Lagrange.

1931 - 1938, redouble d'activité musicale : il joue et écrit le jazz (Aux frontières du jazz), rencontre ses papes (dont Armstrong); il multiplie les publications dans les domaines les plus divers : ses premiers romans (L'apostat, puis La proie pour l'ombre et Chère espionne), deux études sur Rimbaud, une monographie gastronomique, des essais «animaliers» (sur les rats, les anguilles, les araignées), et historiques (sur l'impératrice Charlotte et Elisabeth de Habsbourg).

1941 - 1945, poursuit des activités musicales et littéraires aux USA, mélangeant étude du jazz et écriture de romans d'espionnage.

1945, rentre en Belgique et reprend ses activités juridiques; voyage beaucoup, multiplie les rencontres (Cocteau, Eluard notamment), travaille sur la poésie (Apollinaire, Mallarmé...) et publie plusieurs recueils.

1952, entre à l'Académie Royale de Langue et de Littérature françaises de Belgique.

1954, président du Pen Club de Belgique; ses nombreux voyages - il visite tous les continents - sont ponctués par des immobilisations dues à la goutte.

1959, les Éditions Universitaires rassemblent ses oeuvres poétiques 1918-1954.

1965, mort de son épouse Suzanne.

1971, directeur de l'Académie; les voyages vont peu à peu faire place à la retraite au bord du lac de Genval.

1984, Robert Goffin meurt à l'âge de 86 ans.

Bibliographie

Principales oeuvres poétiques

  • Le rosaire des soirs, Éd. Van Campenhout, Bruxelles, 1918.

  • Jazz-Band, préface de Jules Romains, Éd. Ecrits du Nord, Bruxelles, 1922.

  • La proie pour l'ombre, Éd. Corrêa, Paris, 1935.

  • Sang bleu, Éd. Gallimard, Paris, 1939.

  • Patrie de la poésie, Éd. L'Arbre, Montréal, 1945.

  • Le voleur de feu, Éd. L'Ecran du Monde, Bruxelles-Paris, 1950.

  • Filles de l'onde, Éd. Seghers, Paris, 1954.

  • Oeuvres poétiques 1918-1954, Éd. Universitaires, Paris, 1958.

  • Archipels de la sève, Éd. Nizet, Paris, 1959.

  • Sources du ciel, Éd. Nizet, Paris, 1959.

  • Corps combustible, Éd. Nizet, Paris, 1962.

  • Sablier pour une Cosmogonie, Éd. André De Rache, Bruxelles, 1965.

  • Le versant noir, Éd. Flammarion, Paris, 1967.

  • Faits divers, Éd. Flammarion, Paris, 1969.

  • Phosphores chanteurs, Éd. André De Rache, Bruxelles, 1970.

  • L'envers du feu, Éd. Chambelland, Paris, 1971.

  • Chroniques d'outre-chair, Éd. Chambelland, Paris, 1975.

Principaux essais

  • Aux frontières du jazz, Éd. Sagittaire, Paris, 1932.

  • Histoire du jazz, Éd. Parizeau, Montréal, 1946.

  • La Nouvelle-Orléans, capitale du jazz, Éd. de la Maison française, New-York, 1946.

  • Louis Armstrong, le roi du jazz, Éd. Seghers, Paris, 1947.

  • Sur les traces d'Arthur Rimbaud, Éd. Sagittaire, Paris, 1934.

  • Rimbaud vivant, Éd. Corrêa, Paris, 1937.

  • Entrer en poésie, Éd. A l'enseigne du chat qui pêche, Bruxelles, 1948.

  • Mallarmé vivant, Éd. Nizet, Paris, 1956.

  • Le roman des anguilles, Éd. Gallimard, Paris, 1936.

  • Le roman des rats, Éd. Gallimard, Paris, 1937.

  • Le roman de l'araignée, Éd. Gallimard, Paris, 1938.

Mémoires

  • Souvenirs à bout portant, Éd. Institut Jules Destrée, Charleroi, 1979.

  • Souvenirs avant l'adieu, Éd. Institut Jules Destrée, Charleroi, 1980.

Quelques romans

  • L'apostat, Éd. de Belgique, Bruxelles, 1935.

  • Chère espionne!, Éd. de France, Paris, 1938.

  • Passeport pour l'au-delà, Éd. de la Maison française, New-York, 1944.

  • Le temps des noires épines, Éd. de la Paix, Bruxelles, 1947.

  • Le roi du Colorado, Éd. de Paris, Paris, 1958.

Principaux ouvrages consacrés à Robert Goffin

  • A. Bosquet, Robert Goffin, Éd. Seghers, coll. Poètes d'aujourd'hui, Paris, 1966.

  • J.-P. de Nola, Robert Goffin poète, Éd. Nizet, Paris, 1973.

  • Robert Goffin, Le Pont de l'Epée numéro 49, Éd. Chambelland, Paris, 1973.

  • J.-M. Horemans, Robert Goffin, Éd. Institut Jules Destrée, Charleroi, 1976.

Prix obtenus

Rechercher par son nom:
Rechercher par un mot:

Rechercher par ordre alphabétique :

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

Région WalloneSLL